Online-Shop Saisie rapide

Une construction légère qui a tout pour séduire

Un nouveau record en hauteur de battu? C’est bien possible à la vue des systèmes de cadres de montage de Nussbaum, hauts de 5,30 mètres, installés dans un nouveau bâtiment du service de la voirie de l’Eniwa (auparavant IBAarau). Optivis-Tec peut être préfabriqué en atelier, ou ses divers composants peuvent être assemblés directement sur site. Dans le cas présent, l‘installateur a combiné les deux cas de figure, ce qui lui offre une grande liberté de manœuvre. 

Texte: Andreas Stettler, Olten
Photos: Roland Spring, Oberburg

L‘imposant bâtiment situé sur l’ancien terrain de l’entreprise Lonstroff AG à Buchs/Aarau regroupera sous un seul et même toit, l’ensemble des sites de l’ancienne IBAarau qui, jusqu’à présent, étaient disséminés dans la région. Et après ce déménagement collectif, la raison sociale a été rebaptisée Eniwa. Le nouveau service de la voirie abritera 350 emplois de bureau (100 en plus comme réserve qui, dans un premier temps, seront occupés en location),

des locaux de formation, un restaurant pour les personnels, des ateliers, des hangars et autres infrastructures logistiques, et enfin, un garage souterrain de 220 places pour le parc de véhicules d‘Eniwa et des voitures.Le complexe se compose essentiellement de trois parties: deux bâtiments de hauteur différente et une grande cour fermée située à l‘avant. Sa taille permet la circulation de gros véhicules qui peuvent aussi y être garés.

Technique des cadres de montage pour une rentabilité optimale

Dans la construction industrielle, deux aspects sont d’une importance primordiale: la fonctionnalité et l’efficacité. Ossatures métalliques, éléments préfabriqués, montage rationnel – aujourd’hui les bâtiments se construisent à une célérité époustouflante. Or, pour le projet Eniwa, le système de cadres de montage Optivis-Tec de Nussbaum s’insère parfaitement dans cette logique de rapidité. En effet, le cadre métallique autoporteur et indéformable est conçu pour y fixer: lavabo, cuvette de WC, urinoirs, bidet, baignoire ou douche. Le système prend des proportions impressionnantes lorsqu’il est mis en œuvre dans des locaux surdimensionnés en hauteur.

C’est ainsi que les éléments Optivis-Tec en place au rez-de-chaussée de la centrale de logistique et de stockage atteignent une hauteur de 5,30 mètres. Même si les plafonds suspendus réduisaient par la suite la hauteur à 2,50 m, pour des raisons de construction il était plus logique de prolonger les profilés jusqu’au plafond de béton brut. Avec Optivis-Tec, l‘installateur pouvait travailler avec un seul et même produit. Selon le cas, il pouvait soit placer les cadres de montage contre les murs de béton ou de maçonnerie, soit les utiliser en applique contre des cloisons. La rigidité des cadres au plafond est assurée par des profilés d‘acier. 

Un atout majeur: préfabrication combinée à l’assemblage et au montage des éléments sur le chantier

S’il a été possible de monter le système sur une telle hauteur, c’est dû au fait que l’on peut choisir de préfabriquer Optivis-Tec en atelier, ou alors le monter pièce par pièce sur le chantier. «Dans un premier temps nous avons assemblé les éléments de base d’une hauteur de 1,20 mètres dans un atelier proche du chantier, l’assemblage en hauteur ayant été terminé sur le chantier», explique Stefan Erismann d‘ENGIE Services AG. Cet assemblage en deux temps est avantageux à deux titres: un cadre entièrement assemblé et haut de 5,30 m, c’est difficilement transportable, et encore moins s’il faut le passer par une porte ou une cage d’escalier. Quant à tout assembler sur le chantier, c’était envisageable mais trop coûteux pour la construction en question.

«La simplicité de mise en œuvre des éléments sur site permettait en outre de réagir rapidement face à des imprévus ou des changements de dernière minute», ajoute Erismann. «C’est ainsi qu’il avait été décidé après coup de faire passer les conduites d’écoulement des eaux du toit derrière le système de cadres de montage. Ces cadres étant conçus pour permettre d’aménager de la place en plus, cette opération était réalisable sans avoir à les retourner à l’atelier pour les adapter, ce qui aurait entraîné un surcoût pour le maître d‘ouvrage!»

Économies de temps et d’argent par des charpentes de grande surface

La modularité d'Optivis-Tec offre une grande marge de manœuvre aux planificateurs et installateurs, qui peuvent donner libre cours à leur imagination. Les charpentes de remplissage en bois en sont un bon exemple. C’est ainsi que dans les blocs sanitaires de la partie bureaux du bâtiment de l’Eniwa, la partie haute des murs a pu être couverte de panneaux horizontaux de plus de trois mètres de longueur au lieu d’utiliser d’innombrables lattes.

Les rainures des profilés Optivis-Tec convenaient parfaitement pour recevoir les panneaux de bois sciés par les charpentiers, qui disposaient ainsi d’une surface de montage d’un seul tenant pour la fixation du plafond suspendu et d’autres installations techniques.

Pas de soucis avec des produits tiers

Pour le système de cadres de montage, la flexibilité, c’est aussi et surtout, ne pas être obligé de se limiter aux composants d’un seul fournisseur. Avec Optivis-Tec, pas de soucis à ce niveau, puisque les réservoirs de chasse d’autres fabricants s’intègrent sûrement sur un même plan à l’aide d’accessoires spéciaux. Quant au raccordement d‘Optivis-Tec à l’assortiment de Nussbaum, l’interfaçage est facile et ne nécessite aucun accessoire. Il en est ainsi du réservoir de chasse, des éléments de cuvette de WC et de lavabo, de même que des systèmes de distribution d'eau de boisson comme Optiflex-Flowpress (mis en œuvre pour Eniwa), Optiflex-Profix, Optipress-Aquaplus et l’assortiment de robinetteries Optiarmatur.

Pour couronner le tout, le système de cadres de montage répond à l’ensemble des exigences relatives à l’isolation acoustique selon SIA 181 et possède une homologation de protection incendie selon AEAI.

Les installations apparentes sont plus exigeantes

«Pour nous les planificateurs, ces certifications ont une influence décisive sur le système que nous choisissons» explique Pascal Böni de la société Planungsbüro Roman Böni GmbH. Et de poursuivre: «Les prestations que Nussbaum offre en aval du produit ont également pesé pour beaucoup dans notre choix. Sans oublier aussi la réactivité dans l’établissement de l’offre et la planification parfaite.

Au final il y a eu un minimum de matériaux en trop sur le chantier.» Selon Böni, le service de voirie de l‘Eniwa comprend, à sa connaissance, un des plus grands complexes équipé d’installations techniques dont la plupart demeurent apparentes. À ce niveau aussi, il aura fallu une planification minutieuse et beaucoup d’engagement pour réaliser du bon travail.

La première fois, et certainement pas la dernière

Stefan Erismann: «C’est la toute première fois que nous avons mis en œuvre Optivis-Tec. Le système de cadres de montage nous a pleinement séduits. L’excellente prise en charge par les spécialistes de Nussbaum y est pour beaucoup aussi, de même que leur présence fréquente et spontanée sur le chantier.

Nous savions ainsi exactement à quoi nous en tenir, ce qui nous conduira, à l’avenir, à adopter de nouveau le système de cadres de montage.»

Données utiles concernant le projet


•    Nouveau bâtiment pour le service de voirie et immeuble de bureau, pour le compte de I’Eniwa AG (auparavant IBAarau AG) à Buchs près d‘Aarau
•    Surface du terrain: 15 100 m2
•    Surface de plancher: 31 500 m2
•    Mise en service: 2018
•    Journée portes ouvertes: 16 et 17 juin 2018
•    Investissement: 75 millions de CH


Systèmes Nussbaum mis en œuvre

•    Système de cadres de montage Optivis-Tec
•    Optiflex-Flowpress
•    Optiarmatur
•    Optipress-Aquaplus


Les intervenants dans la construction

•    Maître d‘ouvrage: Eniwa AG, Aarau
•    Architectes: Gautschi Lenzin Schenker Architekten AG, Aarau
•    Planification sanitaire: Planungsbüro Roman Böni GmbH, Oberentfelden
•    Installations sanitaires: ENGIE Services AG, Aarau/Rohr
•    Direction des travaux: Hauri Baumanagement AG, Aarau