Top
Online-Shop Saisie rapide

Thématiques - Dimensionnement des systèmes de conduites

299.1.069 / V4

1 Introduction

En plus d’être influencée par les matériaux des tuyaux et l’exécution, la qualité de l’eau de boisson l’est aussi, de manière déterminante, par le dimensionnement des conduites d’eau de boisson. En vue de calculer le diamètre des conduites dédiées à la consommation et à la circulation, il faut de ce fait être méticuleux et faire appel aux règles et normes techniques en vigueur actuellement.

En Suisse, c’est la SSIGE qui fixe les directives de la technique dans les domaines de l’approvisionnement en eau et en gaz. L’ensemble des règles de la SSIGE est valable pour la distribution d’eau, et ce aussi bien pour le planificateur et l’installateur que pour l’exploitant de l’installation d’eau de boisson.

Les nouvelles directives W3 s’inspirent des anciennes «Directives pour les installations d’eau de boisson» et fixent les exigences se rapportant aux installations d’eau de boisson dans les bâtiments. Elles servent aussi aux services de distribution d’eau de boisson comme guide pour l’évaluation des installations existantes ou prévues. R. Nussbaum SA, fournisseur de la branche sanitaire, assume sa responsabilité et s’assure que tous les diagrammes et tableaux sont disponibles et correspondent bien au nouveau standard W3.

Dans les conduites de chauffage, la pression de pompage doit être judicieusement choisie et correspondre à un dimensionnement optimal du réseau de tuyauterie. Il faut s’abstenir de choisir des vitesses d’écoulement trop élevées, au risque sinon d’avoir des bruits lorsque l’installation est en service. En outre, les pertes de charge dans l’installation et la consommation d’énergie de la pompe de chauffage doivent être maintenues à un faible niveau. Le niveau des investissements doit être dans un rapport équilibré avec les frais d’exploitation. Dans une installation de chauffage, les considérations d’ordre hygiénique ne jouent pas de rôle.

La norme SIA 384 définit les exigences quant à la planification et à l’exécution d’installations de chauffage.

Les conduites de gaz sont un moyen de transport important dans la distribution de gaz et elles sont, elles aussi, régies par diverses normes et directives. Les multiples tâches des installations de gaz et les exigences auxquelles elles doivent répondre ne seront cependant traitées que succinctement ici. Le présent document ne remplace en aucun cas une lecture attentive des prescriptions légales et des réglementations techniques.

Les exigences relatives à la planification, à la réalisation et à l’exploitation d’une installation de gaz naturel sont définies dans la directive G1 (directives gaz) de la SSIGE. La directive sert en outre aux services de distribution comme guide pour l’évaluation d’installations existantes ou à planifier.

Pour ce qui est du gaz liquéfié, ce sont la directive CFST 6517 et le guide L1 du groupe de travail GPL qui définissent les exigences auxquelles doit répondre une installation. Le cercle de travail GPL est chargé de la sécurité en rapport avec les installations de gaz liquéfié. Il s’occupe des sujets suivants: formation, planification, installation, contrôle, stockage, manutention, traitement et utilisation du gaz liquéfié dans un environnement professionnel, d’entreprise et privé. L’association a pour objectif prioritaire de s’engager à ce que les installations et équipements destinées au stockage ou à l’utilisation de gaz liquéfié (installations de gaz liquéfié) puissent être exploités en toute sécurité.